Introduction

Dans le cadre de mon passage de l’examen VTC, je voulais vous faire un retour d’expérience mon épreuve pratique ou plutôt sur mes épreuves pratiques que j’ai passée car oui, je l’ai passé 2 fois !! La première fois était au mois de décembre 2020, je m’étais bien préparé c’est à dire que j’avais appris tout les points d’Intérêts de PARIS et du Val d’Oise 95 car avant de le passer. Je voulais prendre un maximum d’information sur l’épreuve, les questions que l’on y posent etc…

De ce fait, j’ai vu beaucoup de personnes (voir même trop) qui m’ont conseillé mais avec cet afflux d’infos en réalité je me mettais plus la pression qu’autre chose …

Ma préparation à l’épreuve pratique

Donc la première semaine avant l’examen je me suis tué à apprendre les différents point d’intérêts du 95 et 75. Trois jours avant l’épreuve, j’ai fais une formation avec CAB FORMATION surtout pour me faire la main avec unevoiture automatique récente. Cela faisait plus 15 ans que je n’avais plus conduit une boite auto.

Cela m’a aussi permis de me rappeler ce qu’il fallait faire ou ne pas faire lors de examen. C’était une chose car cela m’a permis de faire plusieurs examens blancs lors de cette journée de formation. En tout cas c’était très bénéfique pour moi.
On arrive à la veille de l’examen inconsciemment je stresse comme jamais, je n’avais pas bien mangé ni dormi bref rien de bon. En réalité, pour me rassurer je me disais le contraire à voix haute…

Le jour de l’épreuve pratique

Ce matin là, je me prépare bien-sur en n’ayant pas assez dormi donc allez hop une bonne douche et j’enfile mon costume pour avoir une apparence très classe et professionnelle. Je sors et roule jusqu’à la CMA du 95 à Cergy en prenant soin d’oublier les mauvaises habitudes de conduite que j’ai pu prendre depuis que j’ai mon permis. J’arrive sur place, je suis le premier…

J’ai du attendre une petite demi heure pour pouvoir entrer dans la CMA. Juste avant un autre candidat arrive, il me voit et s’approche de moi. Il était venu avec un pantalon de costume, une chemise, il n’avait pas cravate, ni veste, on avait l’impression qu’il n’avait pas fini de s’habiller. Ce candidat me demande si je sais nouer une cravate, je lui fait bien évidement puis il a commencé à me poser plein de questions sur l’épreuve bref ça ne m’avait pas du tout aider un petit peu plus de pression) car on lui avait enseigné des choses d’une autre manière.

Il est 8h et on se fait enfin accueillir dans le hall de la CMA, on se retrouve à 9 candidats et 4 absents, la dame de la CMA contrôle nos identités, permis et convocations et nous explique le déroulement de l’épreuve : accueil des jurys à l’appel de notre nom , les accompagner jusqu’au véhicule etc. Ah oui les questions portent uniquement sur le Val d’Oise.

Enfin mon passage…

Arrive mon tour, je passe enfin à 10h30, je me présente et fait la présentation que l’on m’avait apprise :

– “Bonjour j’ai une réservation pour un véhicule avec chauffeur au nom de la CMA du 95 avez-vous effectués cette réservation ?
– OUI c’est bien nous.
– Donc nous pouvons y aller mon véhicule est garé plus bas je vous y conduit “

Donc à ce moment tout se passe à la perfection, je marche devant eux à bonne distance pas trop loin ni trop près, on arrive donc au véhicule que j’avais réglé au préalable. La jury veut re-contrôler ma carte d’identité, permis et convocation au cas ou si quelqu’un m’avait remplacé. Nouveau contrôle tout est OK !!

On s’installe dans le véhicule et la il me ré-explique le déroulement de l’épreuve :

– Vous devrez choisir une enveloppe et la remettre à ma collègue derrière qui vous lira 2 fois la destination à ce moment, vous aurez 6 minutes pour établir le devis, entrez les coordonnes sur le GPS et nous montrez les points de départ et d’Arrivée (qui était le DÉCATHLON de Cergy ) donc une fois de plus tout se passe bien.

Les soucis commencent…

J’avais bouclé cette partie en moins de temps que prévu, génial on peut démarrer. On roule pendant 15 minutes et à ce moment je me rends compte que mon GPS avait eu un bug, l’adresse de destination avait changée, là c’est la panique je le signale au jury, il me dit garez-vous à un endroit appropriée et remettez la bonne adresse. 1er coup de chaud.

Le deuxième coup chaud ne se fait pas attendre, je ne trouve pas de place de stationnement approprié alors la je panique encore plus fort. 5 minutes plus tard j’en trouve enfin une donc je remets l’adresse et là je vois que j’aurai 15 minutes de route supplémentaire sans compter le trajet retour ça faisait 35 min que je roulais. Le jury me dit que nous nous ne serons pas de retour à temps à la CMA donc la course est annulée et par la meme occasion j’ai fait une faute éliminatoire car je n’ai pas emmener mon client à destination.

… donc retour à la CMA grave dégoûté et en colère contre moi même la tête perdue dans mes pensées je rentre…

Deuxième passage à l’épreuve pratique

Je décide de me réinscrire pour l’examen de janvier. Même début que la première fois pour le début tout se passe à la perfection, on me donne la destination de la CASERNE DES POMPIERS de OSNY, donc je roule tout aussi bien sans accrocs.

Sur le chemin du retour on me pose 3 questions :
1. Connaissez 2 restos gastronomique dans le val d’Oise ?
Je leur avait donner 2 restos étoilés que je connaissais : le CHIQUITO à Mery Sur Oise et L’ORQUIDEE à Pontoise.
2. Quels lieux touristiques peut on visiter dans le 95 ?
Je cite quelques musées dans le coin en indiquant surtout ce que l’on pouvait y voir, cela leur a beaucoup plu.
La dernière question portait sur la raison de mon premier échec. On arrive enfin à la CMA, je les dépose juste devant la porte et leur souhaite une excellente journée, et je m’en vais.

Résultat de mon épreuve pratique

Finalement je reçois 1 jour après les résultats par mail et là je vois que je suis reçu avec une note de 20/20. Je saute de joie car je ne m’attendais pas à la note parfaite.

Voici donc mes conseils pour les futurs candidats :

– Apprenez 2 ou 3 musées avec ce que l’on peut y voir ça fait toujours effet.
– 2 restos gastronomiques.
– Préparez-vous avec CAB FORMATION, ça peut aider à se rappeler des choses que l’on croit connaitre ou confirmer ce que l’on connait. De plus leurs véhicules sont parfaitement adaptés et tout ce dont vous avez besoin pour le jour J s’y trouve
– Mangez bien la veille et surtout dormez bien.
– Habillez-vous le plus classe et professionnel possible car la première impression joue beaucoup sur la note (partie accueil du clients et relationnel)
– Pour la conduite ayez une conduite souple et respectez bien le code de la route

Voila désolé c’était un peu long si il y a des questions je vous répondrai.

Vous pouvez interagir directement dans la discussion créée par ce membre sur le forum Uberzone.