Le témoignage d’un chauffeur qui a fuit le métier de chauffeur VTC avec Uber & Co.

Bonjour, je suis resté chauffeur VTC un an principalement avec Uber, le cab un peu, mais ca n a pas duré vu que je perdais de l argent au lieu d en gagner chez eux….avec Uber ca allait, au debut seulement…..

Ma conclusion est que vous allez souffrir pour rien.

Je louais 1400 euros mon audi tous les mois et au debut c etait bien, Uber garantissait un minimum aux heures creuses et une prime de 200 euros par semaine pour 55 courses minimum réalisées.

Puis ils ont supprimé tout ca.

Je travaillais 6 jours sur 7 minimum dix heures par jours, et je commençais a cinq heures le matin jusqu a 14h00 ou 15h00.
Le week end j enchainais les douze heures la nuit surtout, pour choper les majorations tarifaires de nuit sorties de boite etc….

Au final j arrivais a gagner 1100 euros net de comission Uber par semaine, avec en moyenne deux ou trois aeroports par jour en plus des courses intra muros paris.

Sur ces 1100 euros vous devez retirer la location, le gas oil, le comptable, le RSI et les impots. C est le minimum vital, sans parler des frais annexes: bonbons, eau, karcher, amendes, stage de recuperation de points.

Vous pouvez donc vous basez sur -50% pour tout ca.
Donc il vous reste 550 euros par semaine en net, soit 2200 euros pour 65 heures hebdomadaires.

Soit un taux horaire net de 8.46 euros pour etre esclave et trimbaler des nantis qui vont s acheter des rolex ou diner chez fauchon et qui vous laisseront pas un euros de pourboire ( sur 350 clients, seuls 10 ont laissé quelque chose, plus gros pourboire: 10 euros venant d une simple serveuse).

Chauffeur VTC Uber : Le plus dur c’est de tenir !

En plus vous avez interet à ne pas manquer une seule journee de cette cadence infernale, sinon vous serez obligés de travailler double pour rattraper et tenir vos objectifs minimum ( bonne chance).

Au bout de dix heures de travail dans la concentration du flux routier, votre tete commence a ” etre ailleurs ” et votre vigilence baisse de moitié.

Au bout de trois ou quatre mois vous commencez a perdre des points, un en moyenne par mois, et vous vous rendez compte que le piege se referme sur vous, si vous avez pris un credit pour l achat de votre voiture par exemple.

D ailleurs Uber en plus de ses comissions a 25%, ne se privera pas de vous spammez pour vous vendre du credit.

Ils sont sous enquete federale aux etats unis pour prets toxiques.

Si vous etes doués ou chanceux, vous n aurez pas d accident qui vous immobilisera et mettra fin a vos reves d autoentrepreneur.

Et a votre illusion de croire qu etre VTC c est Uber !!!

Noter un chauffeur VTC c’est le condamner petit a petit…

A la fin de votre journee vous aurez les oreilles qui siffles, c est la fatigue, et vous vous sentirez moite d etre restez assis dix heures dans le confinement de l habitacle de votre voiture, aussi prestigieuse soit elle.

Vous devrez la nettoyez et la lustrer tous les jours, sous peine de voir votre votre note descendre en flèche.

Au final vous serez degoutez, d avoir perdu votre precieux permis, de vous etres endettées, et d avoir perdu votre temps et votre argent, et comme vous n aurez pas su prevoir et anticiper vos impots et votre RSI, vous finirez comme moi par constitué un dossier de surendettement.

La remontée sera longue.

Fuyez……

Note 4.79.
Restez VTC avec Uber une année complete, a perdu 10.000 euros au final.

 

De nouveaux sujets plus récents ont fait leur apparition sur le forum, restez informé:
– Uber X Le début de la fin
– Trop de charges et d’impots pour les VTC
– Tous ensemble contre Uber

Venez partager, nous raconter votre après VTC par exemple.