Rien ne va plus, les jeux ne sont pas encore faits !! En route vers l’Eldorado et la ruée vers l’or comme aiment y croire de nombreux VTC. C’est tout ce qu’on leur souhaite. L’application au 1er janvier prochain de la loi Grand Guillaume approchant à grands pas, les applications de mise en relation pour VTC sont au coude à coude pour conserver dans leur giron les chauffeurs professionnels VTC et les convaincre de continuer à rouler pour eux.

En effet, en prévision de la pénurie possible à l’application de la loi, toutes les plateformes anticipent une baisse des revenus pour l’année qui arrive.

Jusqu’à présent une grande majorité de chauffeurs sur le terrain était des salariés de sociétés capacitaires, dont certaines pouvaient posséder plus d’une centaine de véhicules en activité.

Ces sociétés ont inondé le marché des VTC et ont permis aux applications de fournir à leurs clients de la disponibilité permanente et des temps d’attente très courts. Elles se sont même permis une baisse de prix et une hausse des commissions prélevées (25% chez Uber et 22% chez chauffeur Privé). Avec moins de chauffeurs les temps d’attente vont s’allonger, les majorations seront plus récurrentes et pousseront surement certains clients à s’orienter vers d’autres solutions de transport (transport en commun, vélib, autolib…).

Discussion Uberzone : Récapitulatif des commissions prélevées par les applications

Après le VTC ennemi du Taxi, les capacitaires sont donc naturellement devenus l’ennemi à abattre des VTC et des Taxis. Taxés d’esclavagistes sur les réseaux sociaux, ces derniers ont essuyé les foudres depuis 3 ans sans distinction qu’ils soient propriétaires de flotte ou simples chauffeurs à leur compte.

Certaines applications dont la plus importante et très connue Uber, ont tout de même anticipé ce virage, en poussant et en finançant la formation de certains chauffeurs. Des partenariats avec des centres de formation partenaires ont été conclus pour accélérer le processus et ainsi combler le manque prévu en janvier prochain. Un investissement que la société américaine compte bien récupérer dans les mois à venir en plaçant sur le marché de nombreux chauffeurs titulaires de la carte VTC.

Discussion Uberzone : Formation Gratuite Uber – Un nombre impressionnant d’inscriptions

Nombreux entrepreneurs capacitaires ont également entamé rapidement les démarches administratives pour obtenir par équivalence leur carte VTC pour eux et leurs salariés. En effet comme le prévoit la réglementation, justifier de 12 mois d’activité en tant que chauffeur salarié ou un kbis d’un an d’activité pour un entrepreneur roulant à son compte permet d’obtenir le fameux sésame.

Pour rappel, avant cette nouvelle loi, en juillet 2015 avec la fin d’uberpop beaucoup de chauffeurs amateurs ont décidé de se professionnaliser. Pouvait devenir VTC un titulaire de la carte VTC ou un titulaire de la capacité de transport de personnes (- de 9 places). La formation pour devenir capacitaire à cette époque là étant bien moins chère que celle pour devenir VTC (1000 à 1500 € en moyenne contre 2000€ et plus pour le diplôme de VTC, nombreux se sont donc logiquement tournés vers le diplôme de capacitaire malgré le fait qu’il soit sanctionné par un examen final contrairement au diplôme VTC qui ne nécessitait qu’une présence et une validation par le centre d’examen.

Les règles ont maintenant changé, le diplôme d’accès à la profession de chauffeur VTC s’est durci et comporte à présent un bloc commun avec le diplôme de taxi identique à 90% pour l’épreuve écrite. La formation inclus également une formation pratique en situation. Les taux de réussite des dernières sessions sont en baisse pour les VTC et atteignent péniblement les 50%. La mise en place du nouveau système géré par la Chambres des métiers a engendré l’absence de sessions d’examen pendant plusieurs mois.

Discussion Uberzone : J’ai passé l’examen pratique 2017 ! Retour d’expérience.

Ce changement avait pour but de limiter le nombre de candidats à l’examen et ainsi réguler le marché qui commençait à prendre une mauvaise tournure : Chauffeurs non qualifiés, qualité des prestations en baisse, non respect de la réglementation et du code du travail…

Cependant, de nombreux chauffeurs capacitaires qui ont investi des milliers d’euros et de leur temps, car bien évidemment tous ne sont pas propriétaires d’une grande flotte, sont à la fois chefs d’entreprise et chauffeurs de leur seul et unique véhicule depuis plus d’un an. Voyant leur investissement en danger à cause de la nouvelle loi, ces derniers se sont empressés de demander leur carte VTC par équivalence. Ainsi la baisse du nombre de chauffeurs tant attendue risque d’être bien en deçà des prévisions. Sans oublier tous les chauffeurs salariés qui auront aussi pu justifier d’un an d’activité. Il va de soi que le parcours avant d’être chauffeur pro sera encore loin pour certains mais la première et plus importante étape sera franchie par un simple dossier administratif. Aucune contrainte liée à la formation ou à la difficulté du diplôme.
Il semblerait toutefois que nombre de salariés de capacitaires ne sont pas à temps plein ou n’ont pas suffisamment exercé pour obtenir la carte professionnelle par équivalence.

Discussion Uberzone : Demande carte VTC par équivalence

Hausse des tarifs attendue ou baisse des commissions !!

Beaucoup de professionnels du transport privé posent à présent l’équation suivante ou plutôt devrait-on dire formulent le vœu suivant :

MOINS DE CHAUFFEURS = HAUSSE DES PRIX

Cela sous entend que les applications majeures à commencer par la plus importante “Uber”, relèveraient ses tarifs. Chose qu’Uber n’a jamais faite depuis son implantation sur le territoire, tout en maintenant sa suprématie tant au niveau chauffeurs qu’au niveau clients. Cependant, des acteurs toujours présents comme Le Cab, Chauffeur privé, Allocab, Marcel Cab, jouissant aussi d’une notoriété fragile auprès des chauffeurs, auront certainement leur mot à dire sur la tarification 2018. Le dernier arrivé, Taxify, risque également de peser lourd dans la balance avec sa politique tarifaire similaire à Uber mais avec une commission à seulement 15%.
L’équation pourrait donc au final devenir :

MOINS DE CHAUFFEURS = BAISSE DE LA COMMISSION

Discussion Uberzone : Quelle Appli baissera sa commission en premier ?
Discussion Uberzone : Taxify futur concurrent d’Uber sur Paris

Un combat acharné va se livrer dans les mois à venir pour savoir laquelle séduira le mieux les chauffeurs, mais cela suffira-t-il ? Le nerf de la guerre étant la clientèle, à tarifs légèrement plus faibles mais avec un volume de courses important, elle pousse bien souvent les chauffeurs à s’orienter vers les applis qui « sonnent beaucoup » et qui majorent souvent.

Petit bémol également, comment faire avaler aux clients habitués d’une application à subitement payer plus cher un service privilégié qui pendant des années était accessible à des prix low-cost.

Dans un secteur concurrencé à ce point, on a rarement vu les prix monter, bien au contraire !! C’est comme à l’arrivée de free sur le marché de la téléphonie les prix ont chuté et les opérateurs concurrents se sont inclinés et ont suivi la vague de la baisse des prix. Dans le secteur du VTC, les prix étant déjà assez bas, on imagine à peine un futur optimiste. N’oublions pas, lors de la baisse des prix d’Uber, comment d’autres applications comme Chauffeur Privé se sont également inclinées et ont baissé leurs prix dans la foulée pour ne pas perdre des parts de marché.

Discussion Uberzone : Tarification au forfait: nouvelle baisse (déguisée) des prix?
Discussion Uberzone : Baisse des tarifs chez Marcel Cab
Discussion Uberzone : Baisse des prix chez CP

Les applications en mode « Séduction »

Sentant tout de même un changement imminent, les applications sortent les grands moyens pour attirer toujours les chauffeurs et les rendre « addicts » à leurs applis, mais difficile d’obtenir à la fois la satisfaction du chauffeur et du client ; un numéro d’équilibriste où certaines y laisseront sûrement quelques plumes.

Uber sort le grand jeu et fait son « Mea Culpa » en diffusant à grande échelle une publicité pour fêter ses 5 ans. Elle remercie les chauffeurs pour leur fidélité et en profite pour expliquer en substance et avec beaucoup de retenue qu’elle a appris de ses erreurs et qu’elle va se rattraper car elle est à l’écoute de ses partenaires. Elle vient d’ailleurs de mettre en place de nouvelle fonctionnalités :

  • Pourboires intégrés à l’application prévue en octobre
  • Promotion à la Gamme Uber Business*
  • Certains véhicules Uber X accèdent à la gamme Uber Berline
  • Invitation à l’Uber Driver day

*Tous les chauffeurs qui ont réalisé plus de 500 courses et dont la moyenne est supérieure à 4,75 ont automatiquement accès aux courses Business avec leur véhicule uberX.

Le Cab qui lance une campagne de chiffre d’affaires garanti à 50€ de l’heure avec des primes de 200€ sous certaines conditions. Le patron annonce également dans les médias que ses partenaires peuvent réaliser un chiffre d’affaires de 6000€ par mois.
Et toutes utilisent la bonne vieille technique de l’appel téléphonique consistant à appeler un chauffeur inscrit sur la plateforme et qui n’effectue pas ou très peu de courses. Les témoignages à ce sujet ne manquent pas sur le forum Uberzone.

Discussion Uberzone : Uber va permettre les pourboires sur son application en France
Discussion Uberzone : Lecab 6000€/mois

Allocab qui invite ses partenaires chauffeurs à une journée portes ouvertes avec buffet et dont l’ordre du jour :

  • Découvrir le fonctionnement et les avantages allocab.
  • Tester la nouvelle version de l’application allocab Driver : disponible sur iPhone et Android.
  • Comparer la rentabilité de vos courses grâce à nos outils exclusifs conçus pour nos chauffeurs partenaires.
Discussion Uberzone : Venez nous rencontrer !

Chauffeur Privé qui ne prend pas de commission jusqu’au 22 septembre sur les courses de 25€ maximum effectuées dans certaines tranches horaires notamment aux heures de pointe.

Pour clôturer le tout, le nombre impressionnant d’applications qui naissent régulièrement et qui essayent de se faire un nom au milieu des géants du secteur.

Discussion Uberzone : Les applications VTC en mode “Séduction”
Discussion Uberzone : Liste complète des applications de VTC

Délai d’application de la loi repoussé en juillet.

Les rumeurs vont bon train aussi concernant l’application de la loi. Il semblerait que cette dernière n’entrerait en vigueur qu’au 1er juillet, ce qui permettrait encore aux capacitaires de continuer à exercer tranquillement dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants.
De nombreux VTC patientent pourtant en attendant le 1er janvier 2018 pour voir le changement tant attendu s’opérer. Certains syndicats demandent justement à leurs adhérents d’attendre et prévoient des actions après le 1er janvier si la situation des chauffeurs ne changent pas et si la politique tarifaire des applis ne change pas…

La série saison 1 « Catch me if you can », « Attrape-moi si tu peux » épisode 1 : sa sortie est donc prévue pour le 1er janvier prochain. Ne soyons pas étonnés si cette sortie est repoussée au 1er juillet !!