Uber célèbre ses 5 ans en France dans une nouvelle campagne publicitaire

Histoire d’Uber coté marketing

Après des années de gloire Uber accuse le coup partout dans le monde faisant face aux gouvernements parfois extrêmement hostiles à cette nouvelle forme de mise en relation entre chauffeurs professionnels VTC et clients. Uber s’est rapidement imposée en France grâce à des opérations marketing fortes et un ennemi parfait : le Taxi ! Uber a lancé son service à Paris en décembre 2011 c’est la 1ère capitale mondiale où Uber s’est implanté hors des Etats-Unis. Pour s’implanter la politique marketing était claire : offrir aux chauffeurs un chiffre d’affaire garanti en échange d’un temps de connexion et offrir des trajets à chaque nouveau client. Uber s’est aussi montré agressif en voulant imposer son nouveau modèle économique dans les différents pays, mais confiant de son système révolutionnaire la société a toujours refusé de battre en retraite.

Uber est aujourd’hui implantée dans 10 grandes villes françaises et revendique plus de 20 000 chauffeurs inscrits et 2 Millions de trajets effectués depuis 2012. Uber fait face à de nouveaux problèmes, tout d’abord avec les chauffeurs professionnels partenaires (augmentation de la commission à 25%, baisse drastique des tarifs…) et avec les clients (de nouvelles applications concurrentes sont sorties, la qualité de service ayant diminuée sur UberX). Uber c’est aussi une société qui paye très peu d’impôts en France en laissant tout le poids des charges aux travailleurs professionnels partenaires.

Uber doit réagir dans sa situation et c’est à l’occasion d’une campagne de publicité bien menée que Uber espère adoucir le climat social très tendu qui règne avec ses chauffeurs professionnels partenaires. De plus, l’application se retrouve contrainte à engager un dialogue social fort puisque la nouvelle loi concernant les obligations sociales pour les plateformes entre en circulation le 1 janvier 2018.

Uber pèse ses mots en toute humilité dans sa campagne publicitaire

Après une remise en cause, Uber dos au mur doit rebondir et faire son “mea culpa” sous peine d’être en danger dans sa quête de notoriété. Dans cette campagne publicitaire ce qui surprend le plus c’est la forme “d’un coup d’oeil dans le rétroviseur” c’est une certaine sagesse et humilité, voire même le “mea culpa” que la société explique son parcours en France. Cette rétrospective qui se veut tournée vers l’avenir le souligne intelligemment, regardez plutôt la vidéo.

C’est une campagne publicitaire qui comprend 1 film et 6 photos basés autour des chauffeurs professionnels partenaires et des clients. Uber s’efforce durant toute la vidéo a mettre en lumière le chemin parcouru et ses évolutions. L’entreprise emploie des termes forts comme “Merci pour…”, “appris a écouter…”, “nous travaillons à ce que…”, “nous améliorons…”, pour expliquer à ses chauffeurs VTC qu’ils sont tournés vers l’avenir en allant de l’avant et avec un esprit collaboratif. La signature globale de la campagne est “Avancer avec vous” elle représente sans doute le point d’orgue: le “mea culpa”

La vidéo est constituée de 4 phases clés qui constituent désormais l’ADN même de Uber:

  • L’envie de croiser les routes et les chemins qui a toujours animé Uber dans sa soif d’acquisition de client.
  • Un environnement hostile avec des choix et un entêtement pas toujours compris du public et des gouvernements.
  • Un ensemble de pages s’envolent du bureau et passe par la fenêtre, c’est le mot phare qui permet de passer du passé au futur. Uber souhaite profondément tourner la page des ces dernières années.
  • Uber finit par montrer les liens forts qui unissent les chauffeurs professionnels partenaires VTC et les clients au quotidien grâce à leur application de mise en relation.

Les 6 visuels font également passer des messages clairs aux chauffeurs VTC et aux clients:

“Nous savons innover, nous avons aussi appris à écouter”

Ce message mêle innovation technologique et liens créés chaque semaine avec plus de 4 000 chauffeurs. Uber a mis du temps à écouter ses chauffeurs VTC, suffisamment pour provoquer des manifestations mais à priori ils ont désormais appris à écouter.

“2 millions d’utilisateurs, 2 millions d’occasions de nous améliorer”

Ce message explique le nombre d’utilisateurs qui utilisent l’application Uber et fait passer un message aux chauffeurs VTC en faisant comprendre que c’est grâce à tous ces trajets qu’ils s’améliorent et que tous ces trajets sont le fruit d’une relation entre clients et chauffeurs VTC. Par ce message Uber souhaite remercier et mettre en avant cette collaboration.

“Vous voyez 2 étoiles, nous voyons 3 raison de faire mieux.”

Ce slogan est liée aux scores que laissent les utilisateurs après chaque trajet sur Uber. Ces notes peuvent avoir de graves conséquences pour un chauffeur comme en témoigne un membre du forum Uberzone. Grâce à ces notes clients vis a vis des chauffeurs Uber améliore son système pour qu’il soit toujours une expérience extraordinaire.

“Des milliers de discussions, un seul objectif: avancer ensemble”

Comme un clin d’oeil à Uberzone, cette citation montre que Uber discute avec des centaines de chauffeurs tous les jours dans un objectif d’avancer ensemble.

“Nous travaillons chaque minute à ce que vous n’en perdiez pas une seule”

Ce message coté client est rassurant puisque Uber a réduit en 5 ans le temps d’attente par 3. Mais ce message peut aussi être interprété coté chauffeur comme une réduction du temps d’attente et donc une rentabilité meilleure car un enchainement de courses plus nombreuses.

“En 5 ans, il n’y a que notre nom qui n’ait pas changé”

Dans cette citation Uber admet qu’en 5 ans tout a changé parfois positivement et d’autres fois négativement. L’application se met à jour chaque semaine pour améliorer le système de mise en relation entre chauffeurs VTC et clients. Il n’y aurait que le nom qui  n’aurait pas changé comme un signe de marque désormais clairement installée.

Conclusion de la campagne publicitaire Uber 2017

Le géant américains sort à nouveau le grand jeu pour cette campagne publicitaire et espère ainsi redorer son image bien entamée après 5 longues années sous les projecteurs. Cependant, elle a régulièrement fait des promesses envers les chauffeurs VTC professionnels partenaires sans forcément les respecter. La plateforme a certes fortement contribué à l’essor d’un nouveau système mais elle a également contribué fortement à la précarisation d’un secteur où les principaux acteurs en vivaient bien : les Taxis. Uber doit prendre un virage à 360° pour adapter son évolution aux besoins de ses clients mais aussi de ses chauffeurs VTC partenaires qui seront mieux protégés en 2018. Si Uber respecte sa promesse de collaboration vis à vis des chauffeurs VTC, il y a des chances pour que sa notoriété et son image soient redorés mais il faut faire vite ! 2018 sera une année charnière pour toutes les applications de mise en relation.