uberACCESS est le service Uber destiné aux personnes à mobilité réduite (PMR). Uber souhaite ainsi faciliter la mobilité de tous !

Uber annonce une nouvelle plateforme uberAccess bientôt disponible à Paris dans un premier temps seulement, qui permettra aux personnes à mobilité réduite (PMR) de commander un véhicule adapté pour leurs déplacements privés. Jusqu’à présent, les options de transport étaient limitées pour ces personnes.  La PAM par exemple ne propose que des réservations à l’avance, aucune course instantanée.

Il est intéressant de noter qu’UberAccess n’est pas disponible sur tous les marchés d’Uber, et la disponibilité d’UberAccess semble dépendre de la capacité d’Uber à s’associer à des fournisseurs commerciaux (formation, équipement…)

En analysant cette gamme déjà en place depuis 2014 aux US, en Australie et en Angleterre, il semblerait que cette dernière se développe en deux services distincts : UberASSIST et UberWAV. L’appellation françaises sera uberACCESS

  UberASSIST

Comme son nom l’indique, ce service est juste destiné aux personnes à mobilité réduite nécessitant une assistance (personnes âgées, non voyantes ou malentendante…). Aucun véhicule adapté ne sera nécessaire (pas de rampe) mais juste une assistance fournie par le chauffeur qui devra aider la personne à s’installer dans son véhicule et, si nécessaire, s’occuper de son équipement d’aide au déplacement ou de son animal. Ce service ne sera pas fourni en France pour le moment mais peut être dans un avenir proche à Paris et dans certaines villes de province.

 UberWAV

WAV pour Wheelchair Accessible Vehicles (véhicules accessibles en fauteuil roulant). Cette gamme sera exclusivement prévue pour les personnes se déplaçant en fauteuil roulant et ne pouvant pas le quitter pendant toute la durée du déplacement. Ce service impliquera donc de posséder un véhicule adapté, équipé d’une rampe d’accès comme sur la photo principale de cet article et celles ci-dessous. C’est ce service dont on ignore exactement la date de lancement commencera à priori d’après les infos collectées sur le forum avec  25 chauffeurs sélectionnés par Uber pour leur ancienneté sur le réseau et leur qualité de service fournie jusqu’à présent.

  

Les véhicules utilisés par les 25 chauffeurs premiers chauffeurs ACCESS seront des Caddy de la marque Volkswagen équipé d’une rampe et de 4 sièges supplémentaires pour les accompagnateurs. Les chauffeurs pourront également continuer à accepter des courses uber X au quotidien.

Tarification de la gamme UberACCESS

Toujours en analysant les mêmes services dans les pays cités plus haut, lors de la simulation d’une course sur l’application, la gamme uberACCESS est au même prix qu’un uber X actuel classique. Cependant en France pendant la phase de lancement qui durera 9 mois, le prix de base d’une course uberACCESS sera égale au prix de base d’une course uber X plus 7€. Dans ce prix 3€ seront à la charge du client et le reste pris en charge par Uber. la commission reste à 25% alors qu’à Londres elle est de 15% sur ce même service.

Le nombres de chauffeurs disponibles étant infime au départ, c’est un moyen pour Uber de compenser des temps d’approche élevés et des courses rares pendant la phase de lancement.

 

La formation pour bénéficier de courses UberAccess

La réglementation variant d’un pays à l’autre, le TPMR (transport de personnes à mobilité réduite) médical a jusqu’à présent toujours été réservé aux taxis. Cependant le service que propose Uber ne concerne en rien le transport médical remboursé par la sécurité sociale mais uniquement du transport d’ordre privé réservé aux personnes à mobilité réduite.

On peut donc en déduire que Uber assurera une formation en ligne ou sur site aux chauffeurs partenaires acceptant de prendre des courses uberACCESS. La plateforme Uber a ainsi conclu un partenariat avec l’organisme de formation JLI spécialisé dans le transport d’enfants handicapés.. Cet organisme déplace jusqu’à 5000 enfants chaque jour. Il financera la formation TPMR aux 25 chauffeurs sélectionnés. La formation sera accélérée et se déroulera sur une journée intensive.

Néanmoins et de toute évidence pour pouvoir recevoir des courses “uberACCESS”, le chauffeur partenaire devra justifier auprès de la compagnie Uber de la possession d’un véhicule adapté et également d’une formation au TPMR (stage de 3 jours pour environ 600€) incluant le PSC1 déjà obligatoire pour les titulaires de la carte VTC.
NOTE : Les ambulanciers qui ont obtenu la carte VTC par équivalence seront dispensés de cette formation au TPMR.
La restriction imposée aux capacitaires sur les villes de plus de 100 000 habitants concernant  le transport privé occasionnel ne s’appliquerait donc pas sur le TPMR et permettrait ainsi aux capacitaires de réaliser ces courses.

Exemples d’organismes dispensant ce genre de formation :
IFRAC
NEOFORMA

Quelques chiffres sur les déplacements des personnes à mobilité réduite

Uber n’aurait jamais lancé ce nouveau service sans analyser les besoins et le potentiel du marché francilien relatif aux déplacements privés des PMR.

D’après une enquête SOFRES, 12 % de la population francilienne est en situation de handicap.

72 % des personnes en situation de handicap concerne un handicap “moteur”

Au sein de cette catégorie, les utilisateurs de fauteuil roulant représentent 0,5 % de la population francilienne, 4,8 % des personnes en situation de handicap et 10,5 % si on se limite à celles qui disposent d’une reconnaissance administrative de leur handicap.
Ces personnes là seraient potentiellement des clients uberWAV

17 % des personnes en situation de handicap (2 % de la population francilienne) ont des difficultés sévères pour entendre et une part identique pour voir. 12 % des personnes en situation de handicap (2 % de la population francilienne) rencontrent des difficultés mentales, cognitives ou psychiques.6 % des personnes en situation de handicap (1 % de la population francilienne) ont des difficultés importantes ou se trouvent dans l’impossibilité de s’exprimer.
Ces personnes là seraient potentiellement des clients uberASSIST

Le STIF a piloté cette enquête, dont la réalisation a été confiée à TNS Sofres en 2013 et 2014

Réactions à travers le monde sur la gamme uberACCESS

Ce service a plutôt été bien accueilli par les citoyens des différents pays où il a été mis en place mais cela n’a tout de même pas empêché certaines organisations et associations de personnes handicapées à porter plainte contre le géant Uber. En effet récemment en juillet dernier, ces associations reprochaient à Uber de ne pas fournir suffisamment de disponibilité chauffeur dans cette gamme là.
Les plaintifs voulaient finalement que Uber mette en place un plan qui garantit aux personnes handicapées un «accès plein et égal» à ses services.

Article TechCrunch sur le sujet
Je me suis d’ailleurs amusé à simuler des courses uberAccess dans plusieurs villes dans le monde et, effectivement, revient souvent le message :
“AUCUN VEHICULE POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE N’EST DISPONIBLE”

Quels sont les enjeux pour Uber avec sa gamme uberACCESS ?

Uber fidèle à elle même tient absolument a diversifier son offre et être au centre de l’innovation lorsqu’il s’agit du transport privé (uberEats, uberGreen, uberCopter…) et elle le prouve encore avec uberACCESS. La maison mère continue à ouvrir son application à une plus large clientèle.
Un tel service doit absolument répondre à la demande pour ne pas provoquer de frustrations chez les clients concernés ni essuyer les critiques et les plaintes dans les mois à venir comme ce fut le cas aux Etats-Unis.

Le deuxième enjeu, de taille, concerne les chauffeurs partenaires, qu’il faudra convaincre d’accepter les courses dans cette gamme à un tarif équivalent à la gamme UberX. On comprend mal comment les partenaires accepteraient de payer une nouvelle formation et investir dans des véhicules adaptés sans contrepartie financière.
Cependant, l’entrée en vigueur au premier janvier 2018 de la nouvelle loi sur le transport pourrait finalement pousser un grand nombre de sociétés capacitaires à s’orienter sur cette gamme afin de continuer à exercer sereinement dans les grandes villes (+ de 100 000 habitants) afin de s’ouvrir la porte de la carte VTC par équivalence, octroyée avec un an d’activité dans le transport.
Uber envisage-t-elle de financer la formation TPMR à ceux qui seraient dans cette situation ? L’avenir proche nous le dira.

Espérons tout de même qu’en France le service sera bien accueilli et surtout disponible aux PMR qui, comme tous les citoyens franciliens, ont le droit de se déplacer quand et comme bon leur semble.

 

Venez participer à la discussion sur le forum Uberzone concernant uberACCESS

UberAcess (TPMR)