La startup estonienne Taxify veut siphonner les clients et chauffeurs VTC d’Uber avec des promotions

Taxify arrive sur le marché du VTC à coup de promotions

Nous avions connu ce type de lancement en 2013 avec Uber, sur le même modèle agressif Taxify arrive en France de manière fracassante pour les clients et chauffeurs VTC. Le 28 septembre Uberzone annonçait l’arrivée officielle de Taxify en France. Le géant américain Uber détient le monopole du transport à la demande à Paris et Taxify compte bien changer la donne. Taxify a opté pour une tactique multifronts. Afin d’’acquérir les clients, la start-up estonnienne, financée notamment par le géant chinois Didi Chuxing, charme le chaland avec une offre de courses à -50 % sur le mois d’octobre.

L’arrivée de Taxify sur le marché a eu des effets bénéfiques sur la santé financière des chauffeurs VTC, de nombreux chauffeurs VTC ont indiqué sur Uberzone que leur taux horaire avait drastiquement augmenté. Sur la capture, pour 4 heures de travail le chauffeur VTC a gagné 46,7€ en course “normale” + un bonus de 46,56€ soit un revenu de 92,26€, son taux horaire est alors de 23€. Quelques jours après son lancement, Taxify va intensifier son message auprès de ses chauffeurs très nombreux à affluer en montrant chiffre à l’appui les incroyables chiffres d’affaires effectués par les chauffeurs VTC. A partir du 9 octobre 2017, Taxify semble déjà plus reticent à donner plus facilement des bonus aux chauffeurs. Le but était de toute manière atteint, tous les chauffeurs y sont désormais inscrits !

Les chauffeurs VTC ne sont pas dupes et la crainte de 2014 ressurgit, après ces promotions, quel sera leur chiffre d’affaire réel ? Si l’on s’en tient à la capture d’écran, les chauffeurs ne gagneraient plus que 45,70€ pour 4 heures de travail… Soit un bien maigre salaire. Depuis quelques semaines des chauffeurs VTC se mettent en action et bloquent les bureaux de Taxify pour entamer des discussions sur l’après promotion.

Taxify annonce un prolongation des promotions pendant 2 mois

Durant tout le mois d’octobre, Taxify a séduit ses nouveaux clients par une offre à -50% sur l’ensemble des trajets qu’ils réalisentCette offre sera, selon nos informations, prolongée jusqu’à la fin de l’année avec une réduction automatique un peu moins élevée. Cela veut donc dire que cette promotion sera dégressive avec le temps signifiant l’envie de comparer avec d’autres acteurs pour le consommateur. Dans cette course contre la montre de l’acquisition de client, Taxify doit veiller à ne pas « brûler du cash » trop rapidement, il faudra aussi que la startup veille à garder ses clients avec une politique de rétention digne de ce nom. De ce coté, le marché attend encore de l’innovation. Cette initiative promotionnelle reconduite vise a déstabiliser le marché mettant à mal les Entreprises françaises de mise en relation, LeCab, Chauffeur Privé, Allocab, SnapCar & MarcelCab semblent déjà subir la déflagration de cette offre promotionnelle prolongée.

Les chauffeurs VTC craignent les promotions de Taxify

Cette crainte est légitime de la part des chauffeurs VTC parisiens mais pour le dirigeant de Taxify il n’y a pas lieu de s’inquiéter car « nous leur proposons d’être libres de passer d’une plateforme à une autre. Notre stratégie de fidélisation des chauffeurs passe par des bonus et marche bien. Cela sera prolongé jusqu’en 2018. » explique Henri Capoul, le responsable France de Taxify. Il faudra cependant à la startup les reins solides pour mener ce combat vers le chemin de la rentabilité pour tous, acteurs et organisateurs. Et selon le dirigeant de Taxify il n’y a pas de craintes à avoir car «les dépenses sont mesurées et d’ici 2 mois, nous serons dans le positif. C’est un investissement de lancement pour amener de la concurrence et créer une communauté ».

A suivre…